Une nuit au Narcisse Blanc

lenarcisseblanc-musesuniform

Nous avons passé une nuit au Narcisse Blanc, une douce nuit.

L’hôtel entièrement pensé autour de Cléo de Mérode, danseuse et muse de son temps, se décline en camaïeux de Rose, de blanc cassé, de doré et de noir. Une jolie association de couleurs très douces qui nous plonge dans état d’apaisement. Les chambres, différentes mais similaires en même temps, procurent toutes cette impression d’être unique, d’être un peu seuls au monde… Le moindre détail du sol au plafond est travaillé et rappelle le narcisse, d’où le surnom de Cléo de Mérode : « Joli petit Narcisse ». Le son y est feutré, comme cette impression d’être sous l’eau, de ne percevoir aucun bruit. Un calme rassurant. On se croirait dans un endroit ou le temps semble suspendu. Avoir cette sensation dans Paris, ou les jours s’enchaînent s’y vite, ou tout va beaucoup trop vite qu’on en oublie de de prendre du temps pour soi, est rare. C’est appréciable.

La hauteur sous plafond des chambres donne le sentiment d’une immense liberté. Le spa de l’hôtel, privatisé pour ses clients est un cocon, on prend plaisir, on s’y détend et on oublie tout ce qui nous entoure, on se ressource. On a vraiment adoré. Le matin, un petit déjeuner gourmand et copieux nous attendait. Un vrai régal.

Merci a l’hôtel de nous avoir si bien accueillis. Mention très bien pour l’accueil du personnel qui n’a pas cessé d’être aux petit soins jusqu’à notre départ.

Si vous êtes de passage sur Paris et que vous chercher un hôtel pour se ressourcer, allez y. Vous ne serez pas déçus.

Une nuit à l’hôtel Paradis

Musesuniform-hotel paradis

Une nuit à l’hôtel Paradis. A peine passé la porte, on découvre au rez de chaussé un petit salon, tout doux. Poufs hyper moelleux et assortiments de magasines pour patienter, prendre un petit thé ou pour bouquiner. Direction le 6 eme étage  ou la suite qui nous accueille est somptueuse, d’un rouge profond mais doux  elle nous plonge dans sentiment de bienêtre. Spacieuse, Poutre apparentes, Un petit salon et un grand lit aux draps immaculés cachés par deux grandes portes. Il nous donne envie de paresser, d’y passer des heures tellement il est confortable.  On a adoré !  On a passé une belle nuit, le personnel est à l’écoute et aux petits soins. Le petit déjeuner était copieux et bon.

Une adresse de plus à ajouter à mes pépites de Paris.

Bises.

Coffee time at The Broken Arm

asos-musesuniform

Une petite pause ce samedi matin au café de la boutique The Broken Arm. Les mets y sont délicieux, si vous ne le connaissez pas encore foncez y. Les plats, en plus d’être instagramables a souhait sont hyper bons et sains. Un aperçu ici d’un instant de notre déjeuner l’été dernier ici . J’espère vous avoir mis l’eau à la bouche !

Des bisous.

Pull