Une nuit au Grand Pigalle hôtel

musesuniform-grand-pigalle-hotel-bedroom

La seule chose qui retient mon attention des l’entrée est ce meuble doré derrière lequel une charmante hôtesse nous accueille. Elle nous chuchote tout en nous tendant les clés de notre chambre que nous allons certainement l’adorer. Ce meuble, « meuble l’espace » et se mêle parfaitement au décor vintage mais moderne de la pièce composée d’un petit salon et d’un restaurant. Du bois foncé et vernis , du bleu canard au mur, un vert sombre et intense qui tire fortement sur le bleu, des touches de cuivre dans la décoration et dans le papier peint au dessus du lit… Une chaleur amoureuse et lumineuse s’extirpe des murs de cette chambre. Cette lumière qui la traverse intensifie la douceur du temps. Êtes vous déjà senti en communion avec un lieu au point de s’y sentir valorisé? Étrange question mais je ne sais pas si l’on peut aisément mettre des mots sur ce sentiment. Je pense fortement que les couleurs qui font votre environnement joue sur votre tempérament. Certaines vous apaisent, d’autres vous dérangent, d’autre encore vous angoissent sans que vous le sachiez vraiment. Les lieux et pièces ou vous vous sentez le mieux sont généralement ceux dont vous appréciez les couleurs. Pour ma part, l’association des couleurs, la lumière et la décoration d’une pièce, qu’elle soit étriquée, spacieuse ou non, bien agencée ou non sont les aspects plus importants. On peut dire que la décoratrice Dorothée Meilichzon ainsi que les créateurs de l’Experimental Cocktail Club ont tout compris. Leur alliance traduit parfaitement ce que j’appelle une chambre d’hotel réussie. Nous avons passé la nuit dans une Sopi, une petite chambre doté de deux balcons et une salle de bain comprenant une baignoire. J’ai adoré y prendre des photos. Malgré sa petite taille, les plans de shoots me semblaient infinis. Et cette lumière… pas besoin d’en dire plus, les photos parlent d’elles memes.

Le Grand Pigalle vient sans hésitation se rajouter a ma liste d’hotels à tester si vous êtes sur Paris.

Merci aux équipes du grand Pigalle hotel de nous avoir si bien accueillis et nous avoir concocter un bon petit déjeuner. C’est important le petit déjeuner !!!

Une nuit a l’hôtel Eiffel Blomet

blomet-hotel-musesuniform

Nous avons passé une nuit dans ce tout nouveau 4 étoiles ouvert depuis le 2 Juin. Vous savez à quel point je suis sensible à l’esthétisme des hôtels et restaurants que je visite . D’ailleurs je ne vous présente que des lieux dont la décoration me plait sur le blog et la je dois vous dire que nous avons flashé sur celle du salon de l’hôtel. On la doit a Bruno Borrione, également architecte d’intérieur du Prince de Galles ou encore du Royal Monceau. Les tons dorés, beiges et marrons se marient à merveille. Ces touches de doré confèrent ce coté « luxe » à la décoration. Les fauteuils eux, donnent un aspect confort, cocooning à l’espace. De petits coins de tables y sont également installés. On peut y travailler, bouquiner, lire un magazine ou encore patienter le temps que sa chambre soit prête. Le salon est aussi doté d’un mini bar self service ou l’on peut prendre l’apéro. L’hôtel dispose d’une piscine, d’un spa et d’une salle de sport ou nous avons passé un agréable moment comme vous avez pu le voir dans ma storie ici. Il  abrite une jolie terrasse ou il est possible de prendre l’apéro ou encore le petit déjeuner. Le personnel est vraiment aux petits soins et essaie de mettre le client le plus à l’aise possible et ça, nous l’avons vraiment apprécié.

Encore un hôtel de plus a ma liste. Si vous êtes de passage sur Paris et que vous chercher un bel hôtel ou séjourner, en voila un !

Une nuit au Narcisse Blanc

lenarcisseblanc-musesuniform

Nous avons passé une nuit au Narcisse Blanc, une douce nuit.

L’hôtel entièrement pensé autour de Cléo de Mérode, danseuse et muse de son temps, se décline en camaïeux de Rose, de blanc cassé, de doré et de noir. Une jolie association de couleurs très douces qui nous plonge dans état d’apaisement. Les chambres, différentes mais similaires en même temps, procurent toutes cette impression d’être unique, d’être un peu seuls au monde… Le moindre détail du sol au plafond est travaillé et rappelle le narcisse, d’où le surnom de Cléo de Mérode : « Joli petit Narcisse ». Le son y est feutré, comme cette impression d’être sous l’eau, de ne percevoir aucun bruit. Un calme rassurant. On se croirait dans un endroit ou le temps semble suspendu. Avoir cette sensation dans Paris, ou les jours s’enchaînent s’y vite, ou tout va beaucoup trop vite qu’on en oublie de de prendre du temps pour soi, est rare. C’est appréciable.

La hauteur sous plafond des chambres donne le sentiment d’une immense liberté. Le spa de l’hôtel, privatisé pour ses clients est un cocon, on prend plaisir, on s’y détend et on oublie tout ce qui nous entoure, on se ressource. On a vraiment adoré. Le matin, un petit déjeuner gourmand et copieux nous attendait. Un vrai régal.

Merci a l’hôtel de nous avoir si bien accueillis. Mention très bien pour l’accueil du personnel qui n’a pas cessé d’être aux petit soins jusqu’à notre départ.

Si vous êtes de passage sur Paris et que vous chercher un hôtel pour se ressourcer, allez y. Vous ne serez pas déçus.